dimanche, 16 mars 2008 01:00

Super Tennis - World Circuit

Écrit par Hebus San
Évaluer cet élément
(0 Votes)
© 1991 Nintendo © 1991 Nintendo © 2008 SuperFamicom.fr

Test de Super Tennis - World Circuit

Super Tennis est la première simulation de baballe jaune ayant vue le jour sur notre SNES adorée. En effet si ma mémoire est bonne, ce jeu accompagnait la sortie de la console à ses tout débuts en France, aux côtés de Super Mario World et de Super Soccer (voire Super R-Type aussi, mais j’en suis moins sûr). C’est donc avec une inexpérience toute excusable que les ptits gars du studio Tokyo Sosheki ont développé la chose pour tonton Nintendo (alors éditeur exclusif de beaucoup de jeux à l’époque). Alors, pari réussi ? Oui, et revoyons ensemble cette séquence au ralenti.

 

Super Tennis World Circuit (J)000.png  Super Tennis World Circuit (J)001.png


L’emballage est d’un vert tendre résolument accueillant, et la cartouche lui est assortie. Idem pour la notice fort bien détaillée et richement colorée. C’est vrai quoi, on parle jamais des notices ! C’est chose réparée. Un bon point pour Super Tennis.

 Super Tennis World Circuit 001.png Super Tennis World Circuit 002.png


Le Jeu
La phase d’intro est du plus bel effet. Le mode 7 y est largement mis à contribution, ce qui donne un rendu bluffant pour l’époque, puisque vous êtes la balle et qu’on vous envoie d’un côté à l’autre du terrain. Du mode 7 dans un jeu de tennis, quelle idée hein ? Il est vrai qu’au tout début de la SNES le célébrissime mode 7 ne l’était pas encore, et qu’il se contentait d’un poste d’argument marketing de poids. Mais comme les gamins de l’époque étaient beaucoup moins cons que ceux d’aujourd’hui, il fallait le leur prouver. Et c’est donc tout naturellement que les développeurs en ont collé un peu partout, même si le jeu ne s’y prêtait pas trop. D’ailleurs ils en ont aussi saupoudré un nuage lors de la séquence de changement de côté. Vous voyez bien que je n’invente rien.

Super Tennis World Circuit 003.png Super Tennis World Circuit 004.png


Lançons donc la chose pour de bon. Alors… moui, des modes de jeux archi-classiques et donc totalement indispensables. Rien de plus. Ah. Oui, mais rien de moins. Eh. Simple, double, double mixte, seul ou à 2, et un mode tournoi bien velu (comprenez long, la difficulté n’ayant pas pu être rajoutée au dernier moment suite aux RTT du codeur de l’IA) qui vous permettra, moyennant quelques heures d’ennui, d’affronter un joueur redoutable.

Super Tennis World Circuit 101.png Super Tennis World Circuit 102.png


Les graphismes sont mignons. Rien de bien fameux, mais le tout passe sans arrière goût particulier. Les différentes surfaces sont bien rendues, même si on est loin du bump mapping. Un parcours sans faute et sans éclat. Mais la vérité est ailleurs.

Super Tennis World Circuit 103.png  Super Tennis World Circuit 104.png


Sound Test
Tout d’abord le son est phénoménal. Bon y’a pas de musique (ou alors si peu pendant les menus), mais le bruit de la balle frappée à plat est un régal. C’est l’un des plus beau bruit de balle que j’ai entendu. Bon, n’écoutez pas le bruit de la frappe coupée, c’est une sorte d’interprétation personnelle du codeur son. Devrait arrêter le LSD ce mec là…

Super Tennis World Circuit 201.png Super Tennis World Circuit 202.png


Vous éviterez donc comme moi de couper vos balles, voire de les lober. Du reste la frappe à plat et les lifts vous suffiront amplement.

Super Tennis World Circuit 203.png  Super Tennis World Circuit 204.png


GamePlay
Transition toute naturelle vers le gameplay, avec un panel de 4 coups à votre disposition : plat, lift, coupé et lob. Plus les volées et les smashes bien évidemment. La maniabilité est excellente, et les joueurs répondent au doigt et à l’œil. Le jeu garde d’ailleurs en mode tournoi un trace de vos matches et attribue des points de fatigue à votre joueur. Non ne riez pas, j’ai découvert ceci sur le tard grâce à un cheat code qui permet d’aller modifier ces paramètres. C’est donc un excellent produit de ce point de vue là, car pour un jeu de plus de 10 ans il est extrêmement complet.

Super Tennis World Circuit 301.png  Super Tennis World Circuit 302.png


La sensation de chaque surface est aussi un pur régal. Les balles fuseront sur la pelouse, freineront et rebondiront haut sur terre battue et deviendront des missiles sur dur.

 Super Tennis World Circuit 303.png  Super Tennis World Circuit 304.png


White or Black
Le point noir ? Bonne question. Et bien une fois que vous aurez compris la faiblesse de l’IA, vous gagnerez tous vos matches (sans exception) avec le même coup. Un lift croisé court. Voilà, c’est dit. En retour de service l’ordi ne le rattrapera quasiment jamais, et lors de votre jeu de service, débrouillez vous pour en placer un, l’avantage sera décisif. Toutefois cela marche beaucoup moins bien en double.

Super Tennis World Circuit (J)390.png Super Tennis World Circuit (J)389.png


Le point blanc ? Bonne question. Inexplicablement, j’y joue toujours. Même en ayant Virtua Tennis 1 et 2. Le jeu à deux est un excellent moment à partager, et il ne requiert quasiment aucun temps d’adaptation tant la prise en main est intuitive. Ce qui est la preuve indéniable d’un pur produit old school.

{xtypo_info}  {mos_fb_discuss:no_discuss:1} {/xtypo_info}

 Super Tennis World Circuit
 SHVC-ST_box[256].png Nom : Super Tennis World Circuit

Code : SHVC-ST

Editeur : Tonkin House

Date : 30 Août 1991

Prix : 7800¥ (~50,00€)

Note :
stars4.png

Informations supplémentaires

  • Nom Jap: - - - -
  • Nom Euro: - - - -
  • Nom US: - - - -
  • Editeur: - - - -
  • Sortie Japon: mercredi, 21 novembre 1990
  • Prix ¥ sortie: 0,00¥
  • Sortie Euro: samedi, 11 avril 1992
  • Prix Frs sortie: ~490,00Frs(75,00€)
  • Cote en €: 0,00€
Lu 4300 fois Dernière modification le dimanche, 19 octobre 2014 22:57

Éléments similaires (par tag)

Plus dans cette catégorie : « Super Volley 2 [Hyper V-Ball] Sim City »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.