Bienvenu sur L'Anthologie de la Reine des 16Bits - SuperFamicom.fr
dimanche, 20 décembre 2015 00:00

SuperNintendo - Catalogue 93 semestre 2

Catalogue offiiel Nintendo au second semestre de l'année 93 ou il y parait les jeux disponibles et ceux à paraître bientôt.
Ce catalogue référence les jeux sur Super Nintendo Entertaiment System, Nintendo Entertaiment System et GameBoy...pour le second semestre de 1993.

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 00

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 01

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 02

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 03

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 04

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 05

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 06

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 07

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 08

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 09

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 10

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 11

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 12

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 13

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 14

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 15

SuperFamicom.fr SNES Catalogue1993 16

 

Publié dans Museum
jeudi, 20 mai 2010 19:04

Rockman X

Rockman X

C'est en décembre 93 que Capcom se décide à publier le nouveau Rockman (connu sous le nom de Megman en dehors du Japon) et permet ainsi au robot le plus célèbre du monde de faire ses premiers pas sur une console 16 bits. Alors que tout le monde s'attendait à voir débarquer le septième épisode, c'est un spin-off qui se dévoile, abordant la saga sous un aspect plus mature et plus sombre.

X, Marverick Hunter

Le scénario prend place plus d'un siècle après les événements de la série originale et nous apprend qu'un archéologue répondant au nom de professeur Cain découvre, par hasard, les ruines du labo de Light. En explorant celles-ci, il y trouve une capsule contenant un androïde baptisé X qui exerce sur lui une réelle fascination. Il décide donc de copier les capacités de ce dernier afin de donner vie à une nouvelle espèce de machine: les réploides. Malheureusement, les choses tournent mal et certains d'entre-eux deviennent très dangereux; ils seront dès lors qualifiés de Marvericks. Pour y remédier, une organisation répondant au nom de Marverick Hunters se forme, avec à sa tête le plus développé des reploides, Sigma. Ironie du sort, le leader se voit corrompu par tant de puissance et prend le commandement des Mravericks. Il ne reste plus qu'une seule personne  sur qui l'humanité peut se reposer: X.

Le nouveau visage de Rockman

Comme je le signalais dans l'introduction, cette opus prend une direction artistique fort différente de ses prédécesseurs. Notre héros à désormais l'apparence d'un adulte aux traits plus sévère et arbore un équipement beaucoup plus classe qu'à l'habitude. Mais la palme revient sans hésiter au personnage de Zero qui vole pratiquement la vedette au personnage principal tant son charisme est imposant. Il devient même regrettable de ne pas pouvoir le diriger, c'est dire! On jette également aux oubliettes les profils enfantins de Ice Man ou autre Gust Man: les boss sont désormais de véritables machines à tuer qui ont l'apparence de créatures menaçantes. Je ne vous parle même pas de l'un de leurs dirigeants, répondant au nom de Vile, et qui n'est pas sans rappeler un certain Boba Fett; c'est autre chose que l'éternel Dr.Willy, vous ne trouvez pas?De même, l'ensemble des ennemis à été entièrement revu et on peut dire que le résultat est très convaincant.

Dynamisme, orgie sonore et coups de blaster

Tout ceci se met en place lors du niveau d'introduction qui aura pour but de vous familiariser avec les commande et de vous immerger dans l'univers du jeu. Ainsi, on se retrouve bluffé dès les premières minutes. La musique est tout simplement géniale et vous accompagne le long d'un paysage futuriste au cadre apocalyptique. Rockman blaste à tout va, réalise des coups surpuissants en chargeant son canon et peut escalader les murs qui lui barrent le chemin. Rapidement, on se retrouve propulsé dans un affrontement impliquant Vile qui vous lamine sans aucune difficulté. Par chance, votre compagnon, Zero, vole à votre secours mais se fait mettre en pièce...voilà qui change de l'habitude en abordant des événements autrement plus tragiques. Ajoutons que même si cela est assez minimalisé, le jeu est doté de dialogues qui font avancer le scénario, histoire de gagner en cohérence.
En terme de gameplay, on reste dans les vieilles habitude de la saga. Après le-dit niveau d'introduction, vous pouvez sélectionner un niveau de votre choix pour en défaire le boss. Celui-ci vous léguera une compétence en particulier qui constituera le point faible d'un autre, et ainsi de suite. A ce sujet, les stages sont très variés: mines, milieu marin, aéroport et autre jungle tropicale demanderont à être explorées. Le tout, dans une qualité graphique plus qu'honnête. Il sera également possible de trouver différentes parties d'armure afin d'offrir de nouvelles compétence à votre personnage (comme le dash ou la possibilité de briser des rochers, par exemple), ou encore de récolter des réservoirs d'énèrgie, histoire de se restaurer lors de situations critiques (et croyez moi, il y en aura un paquet!). Notons que la bande sonore est également grandiose et basée sur des thèmes rock à tel point qu'elle fait réellement partie intégrante du gameplay.

Reste la durée de vie, qui est très correcte. D'un part, le jeu est assez long et fonctionne grâce à un système de password. par ailleurs, la difficulté est très prononcée et rallonge encore le tout. De ce côté, il ne faut pas redouter la mention "Game Over", car vous risquez bel et bien de la voir régulièrement.


{mos_fb_discuss:7}
samedi, 09 février 2008 19:50

SUPER FAMICOM Software List 1993 [part 2]

Liste des Sorties de Jeux de la Super Famicom pour l'Année 1993
Second Semestre
スーパーファミコン ソフト一覧 1993年
Liste des Sorties de Jeux de la Super Famicom pour l'Année 1993
Premier Semestre
スーパーファミコン ソフト一覧 1993年